lien vers accueil

AGENDA

TÉLÉTHON
18 novembre au 02 décembre 2018
TÉLÉTHON

Les associations andréanaises organisent le Téléthon.

> Afficher tout l'agenda

GALERIES

coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
Sélectionnez une galerie :

St-André, la dynamique renouvelée

Parlons sécurité...
Que l’on soit piéton, cycliste ou au volant de notre voiture, la sécurité sur la route est un sujet qui nous préoccupe tous.
Adapter son comportement et sa vitesse est primordial. L’enquête réalisée sur la commune avec le radar pédagogique démontre que les automobilistes, dans leur grande majorité, respectent les limitations de vitesse même si quelques points noirs subsistent.
Parfois, l’insécurité routière est liée à la voirie. Prenons l’exemple de la rue du 19 mars 1962, près du centre-bourg. Comme elle s’y était engagée en 2014, notre équipe a repensé cet axe avec le même état d’esprit que la rue Villès-Batard en privilégiant la sécurité de tous les usagers, piétons, cyclistes et automobilistes. Ainsi des trottoirs ont été créés, la voie a été réduite, deux légers ralentisseurs ont été installés, pour un coût total de 267 591 €. La rue sera complètement aménagée à la fin de l’année.
C’est avec le même souci de sécuriser la route de la Chaussée neuve que les élus du groupe majoritaire ont souhaité réaliser le carrefour de Marland. Ce croisement a toujours été considéré comme dangereux, encore fallait-il le repenser avec pertinence. Car l’axe est fréquenté autant par des engins agricoles que par des cyclistes. Après plusieurs mois d’expérimentation, l’aménagement provisoire fera place, courant octobre, à un rondpoint définitif légèrement repositionné pour plus de sécurité.
Mais le danger n’est pas que sur les routes. Il guette également sur les parkings publics, à cause d’un stationnement gênant. Rappelons que les véhicules dans ce cas peuvent être enlevés et notre agent de surveillance de la voie publique sera particulièrement attentif dès cet automne au bon respect des stationnements et des déplacements sur les parkings. Cela vaut notamment pour celui des nouvelles salles sportives où les plus jeunes sont aussi les plus vulnérables.
La sécurité est l’affaire de tous, à chacun de se responsabiliser.


Groupe "la dynamique renouvelée"
Septembre 2018