lien vers accueil
Vous êtes ici : Accueil > La commune > Histoire > Patrimoine

AGENDA

Spectacle Début de Soirée
23 au 25 novembre 2018
Spectacle Début de Soirée

Venez assister au nouveau spectacle de Début de Soirée

> Afficher tout l'agenda

GALERIES

coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
Sélectionnez une galerie :

Le patrimoine de la commune

La Croix de Brangouré (1844)

La Croix de Brangouré (1844)


Le Petit Brangouré
Sérénité et environnement bucolique pour ce calvaire en granit, de style celtique, entouré de quatre petites bornes. D’une curieuse origine, puisqu’il aurait été élevé au milieu du XIX ème  siècle à l’instigation du Docteur Méresse, de Guérande, propriétaire de la ferme du Petit Brangouré, à l’endroit où un jeune homme de sa famille avait fait une chute mortelle de cheval.

L’église (1875-1878)

L’église (1875-1878)

En raison de la vétusté de la vieille église et des réparations dispendieuses dont se plaignait régulièrement le curé de la paroisse, un décret impérial daté du 13 mars 1865, autorisa l’édification d’une nouvelle église. L’architecte nantais, Henri Gilée, proposait un devis de 112 000 francs pour une église complètement terminée, y compris le clocher. La fabrique, ensemble des clercs et des laïcs chargé de l’administration des fonds affectés à la construction de l’église, éprouvant des difficultés budgétaires , malgré les secours de l’Etat et de la commune, la mise en œuvre du clocher fût provisoirement abandonnée. Les travaux débutent en 1875, ils durent trois années, l’église s’ouvre au culte en 1978. Tout à côté, un campanile provisoire en bois abrite alors les cloches de l’ancienne église. Quelque soixante années plus tard, l’achèvement du clocher, de la flèche et l’installation des orgues, donneront  lieu à une bénédiction par l’évêque de Nantes,  le 4 avril  1932. Fondues à Annecy, des cloches de poids, Marie-Joseph, Andrée, Marie- Eugénie et  Marie-Antoinette, récupérée dans l’ancienne église carillonnent dans le clocher, doté d’une horloge en 1947.

Fours à pain (MARLAND ET LES LANDES)

Fours à pain  (MARLAND ET LES LANDES)

 

Route de la Chaussée-Neuve et route des Landes
Tout comme celui des Landes, le four à pain de Marland date du XIXème siècle. Alors utilisé régulièrement par les riverains, ce four communal est restauré dans les années quatre vingt dix par la commune. Aujourd’hui, il sert occasionnellement  dans le cadre de fêtes organisées par les villageois qui aiment à préparer le pain à l’ancienne, cuit au feu de bois. Depuis plus de dix ans, le four abrite, de la mi décembre à la fin du mois de janvier, une crèche qui ravit petits et grands.