lien vers accueil

AGENDA

Spectacle Début de Soirée
23 au 25 novembre 2018
Spectacle Début de Soirée

Venez assister au nouveau spectacle de Début de Soirée

> Afficher tout l'agenda

GALERIES

coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
coucou
Sélectionnez une galerie :

Environnement

Dépôts sauvages

Dépôts sauvages

Chaque année, des dépôts sauvages sont constatés dans les chemins communaux. La plupart du temps, il s’agit de déchets verts : tas de résidus de tonte ou de taille de haies. Pourtant, la commune de St-André est dotée d’une végèterie ouverte les lundi et mercredi après-midi, ainsi que le samedi toute la journée.
Plus grave, il arrive même que l’on retrouve des dépôts sauvages de débris de construction. Outre le fait que ces amas empêchent parfois l’accès à certaines parcelles, les matériaux déposés peuvent être dangereux pour l’environnement et pour la santé. Ce type de dépôt est par conséquent interdit.
Les contrevenants s’exposent à une amende forfaitaire de 263 euros HT pour l’évacuation des déchets et de 141 euros HT pour leur traitement.
De plus, l’intervention d’un agent de la Carène pour rappeler les consignes du règlement de collecte peut être facturée 62 euros HT.
Autant de raisons pour veiller à la bonne gestion de ses déchets !

Déchets dangereux

Déchets dangereux

Déchets dangereux : les éviter, les repérer, bien les trier.

Certains déchets ne peuvent être collectés avec les ordures ménagères car ils représentent des risques pour les personnes ou l’environnement. La CARENE a regroupé dans un guide pratique les bons gestes à adopter pour les collecter et les envoyer dans les bonnes fi lières de traitement.
Ce sont des déchets dits dangereux qu'il faut apporter en déchèterie, tels que peintures, solvants, pesticides, piles...
Le guide est téléchargeable sur le site de la CARENE : www.carene.fr

Utilisation des pesticides

Utilisation des pesticides

Malgré un rappel de la dangerosité de l’utilisation des pesticides sur l’environnement, il semble que certains utilisent encore de façon massive les désherbants chimiques. Rappelons que la haute toxicité des traitements nuit gravement à l’environnement et à notre santé.
Ce cas d’infraction peut être puni par des peines pouvant atteindre jusqu’à 75 000 € d’amende et 2 ans d’emprisonnement.